mardi 29 mai 2012

Les yeux au ciel de Karine Reysset

Karine Reysset - Points - 188 pages -6.3€

L'histoire :
À l'occasion de l'anniversaire du grand-père, toute la famille se retrouve dans la vieille demeure située au bord de la mer, en Bretagne. Six jours durant, les conflits et les angoisses de chacun vont ressurgir: Lena, l'aînée ne parvient plus à s'occuper de ses enfants ; Merlin que personne ne considère comme un adulte ; ou encore Achille, le demi-frère, jamais vraiment accepté dans la famille... Petit à petit, un drame enfoui se révèle : une fillette disparue il y a plus de trente ans.


Premier paragraphe:
Michael Jackson venait de mourir, et ça ne lui faisait rien. Derrière la fenêtre à petits carreaux entrouverte, le cèdre bleu effleurait le toit, les fils électriques. Il faudrait l'élaguer. Il y avait tant de choses à faire, toujours, des choses ordinaires. Assise sur son lit, Lena tenait un body d'une main, une robe à pois de l'autre. Autour d'elle, des piles plus ou moins droites de vêtements, quatre exactement. Une pour Zoé, une pour Théo, une pour Vincent, et une pour elle évidemment. Il ne fallait pas qu'elle s'oublie. Cela ne risquait pas avec les pensées qui l'assaillaient, des mauvaises pensées. S'il n'y avait eu que ça. Ces derniers mois, elle avait des bouffées, des pulsions, des crises, elle ne savait comment les nommer. Puis elle avait envie de pleurer – souvent même elle pleurait – et de sauter par la fenêtre. Pourtant, elle n'était pas malheureuse, n'avait aucune raison de l'être.
 
Pourquoi ce livre ?
J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un partenaire entre Livraddict et les éditions Points. Merci à eux pour cette découverte.
Je ne connaissais absolument pas Karine Reysset, si j'ai choisi ce livre c’est parce qu'il se passait en Bretagne, à Saint lunaire plus exactement, une petite ville du bord de mer d'Ile et vilaine que je connais et que j'aime bien.


Note : 7/10

Mon avis :  

J'ai passé, avec ce livre de 188 pages, un  bon moment de lecture.

Ce petit livre est décomposé en 6 parties qui coïncident avec les 6 jours de la semaine que dure la réunion de famille, puis à l'intérieur de ces différents jours, chaque chapitre correspond à un personnage différent. ( Je ne sais pas si je suis bien claire là ! ). Cela donne un côté très dynamique à l'histoire.

On découvre lors de cette semaine de vacances, organisée dans la grande demeure familiale Bretonne de Saint lunaire, à l'occasion de l'anniversaire de Noé le patriarche, que tous les membres de cette famille recomposée sont marqués par une disparition qui a eu lieu trente ans auparavant, et que tout le monde ressent un mal de vivre, chacun à des niveaux différents, à cause de non-dit.

Une dépressive, un coureur de jupons instable socialement, des enfants, des petits-enfants, Karine Reysset nous offre une large gamme de personnages, attachant chacun à sa façon.

Les Triplés d'Achille, le fils américain, ont eu la bonne idée de faire un arbre généalogique de la famille, j'avoue qu'il m'a été très utile à moi aussi. Pas facile de se repérer au début avec tous ces prénoms.




Un petit bémol peut être, sur certaines choses non dites. L'auteur nous laisse à la fin de ce récit avec un petit goût d'inachevé : que va faire Scarlet ? Est-ce pour cela que Lena décide de rester à la villa ? Et les triplées que vont t’ils devenir?

En Bref :
J'ai beaucoup aimé l'écriture de Karine Reysset que j'ai trouvée très fluide, et j'ai énormément apprécié le découpage de cet ouvrage. Un livre qui se lit très facilement, sans prise de tête.


J'ai moins  aimé :
Alors, cela n'a rien à voir avec le livre en lui-même, mais bizarrement, je me suis aperçue que je n'aimais pas que l’on cite des noms de lieux ou de rue quand je connais la ville où se déroule l'histoire !
Cela me donne une impression de frime, pour me dire : tu vois, j'ai fait un bon boulot de repérage et je te balance des noms de lieux. Là il y avait trop à mon goût : La pointe du Décollé, le barrage de la Rance, le Cap Frehel ,le boulevard des falaises, la rue du pont du diable, la pointe du Nick...

Cela ne vous dérange pas vous?



D'autres avis sur ce livre sur :  Logo Livraddict

1 commentaire: