samedi 5 mai 2012

Histoire d'un Marathon des Sables de Monika Nicolle

Monika Nicolle - Editions de l'Onde - 222 pages - 16.38 €
Histoire d'un Marathon des Sables : 245 kilomètres dans le désert... pour se mesurer à soi-même sur Amazon

L'histoire :
Histoire d’un Marathon des Sables est le récit d’une aventure hors du commun vécue et racontée au jour le jour par une maman de trois enfants. Monika n’est pas une athlète émérite. Elle a couru son premier marathon à l’âge de quarante-cinq ans seulement et a participé et fini l’épreuve du Marathon des Sables à l’âge de quarante-huit ans. Son témoignage est une leçon de courage et d’humilité, conditions nécessaires pour évoluer dans un milieu hostile à toute forme de vie, où le mental dépasse souvent le physique pour pouvoir « tenir le coup». Cette course, parmi les plus difficiles, consiste à parcourir à pied une distance d’environ 245 kilo mètres dans le désert saharien, par des températures avoisinant souvent les 50 degrés, en autosubsistance (le matériel et la nourriture sont portés sur le dos). L’épreuve se déroule sur sept jours et représente l’équivalent de six marathons en une semaine.

Premier paragraphe:
Mardi 20 mars 2008, 18 heures, aéroport John-F-Kennedy à New York.
C'est le grand jour ! Je pars courir le Marathon des Sables dans le désert du Sahara marocain, une des courses parmi les plus difficiles : 245 km à pied en auto-subsistance alimentaire pendant sept jours. Ce qui signifie porter un sac à dos de plus de onze kilos contenant tout mon matériel et ma nourriture, par des températures avoisinant les cinquante degrés, L'organisation ne fournira que l'eau, en quantité limitée. Ce point me tracasse, car être rationnée en eau dans le désert est pour ainsi dire mon pire cauchemar!

Pourquoi ce livre ?
Parce que les récits de course j'adore. Parce que c’est le récit d'une maman qui ne court pas depuis longtemps et que du coup elle ne m'apparait pas comme une extra terrestre alors, son histoire m'intéresse.
Puis aussi parce que dans quelques jours je pars pour une rando de presque 300 km, donc la distance me parle, même si le terrain et la durée non strictement rien n’a voir !

Note : 7.5/10

Mon avis :

J'ai bu ce récit comme du petit-lait, j'adore les écrits sur les courses, j'en lis beaucoup sur le Net, car j'adore l'ambiance des trails et ultras. Celui-là m'a encore plus séduite, car c’est le récit d'une maman, pas franchement sportives à la base, mais qui a décidé de tout mettre en oeuvres pour réaliser son rêve : courir le marathon des sables, une course de 250 km dans le désert. J'aime le faite que Monika Nicolle ne soit pas une super Woman, cela me donne de l'espoir Non non jamais je ne courais le marathon des sables, mais elle me prouve que quand on veut on peut !

Je connais une autre Nana qui fait des trucs de Ouf : Cecile Bertin, c'est grâce à son forum que je me suis mise à la course à pied, et à l'écouter (ou la lire) tous est faisables, tout est réalisable ! Suffit de le vouloir


J'ai aimé :
Vivre cette aventure avec Monica, la suivre de checkpoint en checkpoint tout en espérant qu'elle n'abandonne pas au prochain. J'en avais mal au pied pour elle.
Je n'ai pas aimé :
Les tableaux récapitulatifs de ses entrainements et de sa nourriture au jour le jour.
Je vous le recommande ? Si vous aimez les trucs de fou et les récits de course, allez-y !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire