vendredi 6 janvier 2012

Les Saisons de la solitude - Joseph Boyden


Les Saisons de la solitude de Joseph Boyden


Will, un ancien trappeur, est dans le coma après avoir été agressé ; c’est Annie, sa nièce, de retour d'un long voyage, qui veille sur lui, qui lui parle. Dans une communion silencieuse, ces deux êtres évoquent leurs douleurs les plus secrètes, celles de leur peuple, les Indiens Anishabe. De l'immensité sauvage des forêts canadiennes aux gratte-ciel de Manhattan, c’est le choc de deux mondes, de deux cultures, que décrit l’auteur. Ce roman saisissant, deuxième volet du triptyque inauguré par Le Chemin des âmes, a été couronné par le plus grand prix littéraire canadien, le Giller Prize.

Un magnifique roman à deux voix, tout à la fois thriller et chant d’amour à un peuple maltraité par l’histoire et par l’homme blanc. Alexis Liebaert, Marianne.

Si vous aimez Jim Harrison… vous aimerez Joseph Boyden. Clémentine Goldszal, Elle.

En trois livres, le romancier canadien s’est imposé, à côté de Louise Erdrich ou de David Treuer, comme une des voix les singulières de la littérature d’Amérique du Nord. Christophe Mercier, Le Figaro littéraire.


Note : 8/10



Les Saisons de la solitude

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire