vendredi 16 mars 2012

Kenzaburô Oé

Kenzaburo_Oe Kenzaburo Oé est né en 1935 sur l'ile de Shikoku au Japon. Il étudie la littérature française et soutient une thèse sur Jean Paul Sarthe.

Ses premiers textes paraissent dans les années 1950, sa carrière a été lancée en 1957 avec la nouvelle : le faste des morts.

En 1958 il reçoit le prix Akutagawa, l'équivalent de notre Goncourt ave gibier délavage, qui a été adapté au cinéma par Nagisa Oshima sous le titre d’une bête à nourrir.

Dans les années 1980 Kenzaburo Oé s'intéresse à la littérature latino-américaine et séjourne au Mexique où il enseigne à l’université,
En 1989, le prix Europalia lui est décerné pour l’ensemble de son oeuvre, et il reçoit le prix Nobel de littérature en 1994.

Écrivain original qui rejette le système des valeurs de la société existante et reflète les interrogations et les inquiétudes de la génération d’après-guerre, il incarne la crise de conscience d’un pays emporté pas la fuite en avant
.




Bibliographie de ses œuvres traduites en français :


Une Famille en voie de guérison Edité chez Gallimard
Nostalgies et autres labyrinthes, entretiens avec André Siganos et Philippe Forest Disponible chez Cecile Defaut
Le Faste des morts (1957) Edité chez folio
Gibier d'élevage (1957) Disonible chez folio 2 €
Tribu bélante (1958) dans Anthologie de nouvelles japonaises contemporaines tome I Editions du Rocher

Arrachez les bourgeons, tirez sur les enfants
(1958) Edité chez Gallimard
Quelque part ailleurs (1959) dans Anthologie de nouvelles japonaises tome III
Seventeen (1961) Disonible chez folio 2 €
Notes de Hiroshima (1963) Disonible chez folio
Une Affaire personnelle (1964) Edité chez Stock
Le Jeu du siècle (1967) Chez Folio
M/T et l'histoire des merveilles de la forêt (1986)Disponible chez Gallimard
Lettres aux années de nostalgie (1987)Disponible chez Gallimard
Une Existence tranquille (1990) Disponible chez Folio
Moi, d'un Japon ambigu (1995) chez Gallimard
Dites-nous comment survivre à notre folie (1958) Disponible chez Folio



Les titres en rouge sont dans ma PAL. Je vais donc les lire prochainement.


François Busnel, dans La grande librairie recevait le 15/03/2012 Kenzaburô Ôé.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire