mardi 13 mars 2012

Chroniques de MacKayla Lane, T1 : Fièvre noire

Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire

«Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.

Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.

La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.

La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.»

Premier paragraphe :

Température : 34 °C à l’ombre. Taux d’humidité de l’air : quatre-vingt-dix-sept pour cent.
Dans le Sud profond, l’été est d’une chaleur suffocante. En revanche, il n’y a pratiquement pas d’hiver, ce qui me convient à merveille. J’aime à peu près toutes les saisons : l’automne avec son cortège de nuages et de crachin, un temps idéal pour rester à la maison avec un bon bouquin ; l’été et son ciel d’un bleu éclatant – sauf l’hiver. La neige, le verglas, très peu pour moi. Je me suis toujours demandé comment les gens du Nord pouvaient supporter la rudesse de leur climat… et surtout, pourquoi ils le faisaient. Mais je suppose que c’est une bonne chose qu’ils s’en satisfassent. Sinon, ils voudraient tous vivre ici, et il n’y aurait pas assez de place pour tout le monde.

Note: 8.5

Mon avis:

C'est grâce à hydromielle que j'ai entrepris de découvrir cette série, cela faisait pourtant longtemps que je n'avais pas lu de Bit-lit mais elle en faisait tellement de bons commentaires sur son blog qu'elle ma mis l'eau à la bouche. Et bien je peux vous dire que je n'ai pas été déçue, on suit les aventures de Mackayla avec un reel plaisir, même si par moment elle est un peu trop « nunuche » et inconsciente à mon goût, mais la Mackayla2,0 est déjà beaucoup plus mature que la Mackayla 1,0, donc le meilleur reste à venir, c'est avec plaisir que je la retrouverai dans le tome 2.






50 états, 50 billets , le challenge : Géorgie
Mac et ses parents habitent à Ashford , Géorgie






3 commentaires:

  1. Un livre de ma PAL que j'ai hâte de découvrir (comme tous les livres de ma PAL je crois ;o)) Hop, billet ajouté !!

    RépondreSupprimer
  2. Cette saga m'attire vraiment mais je n'ai pas encore eu l'occasion de la lire !

    RépondreSupprimer
  3. @chroniquesdhemera : fonce !! j'ai hâte de lire la suite moi :)

    RépondreSupprimer